Togo/Littérature : Innocent Kagbara peint une francophonie en pleine « usure » et opte pour le commonwealth

Le paysage littéraire du Togo reçoit l’adhésion d’un nouveau membre. Il s’agit du député Innocent kagbara, l’auteur de l’ouvrage « le Togo et l’usure de la Francophonie : De la nécessité de rejoindre le Commonwealth ».

Dans cet essai politique de 158 pages paru aux éditions « Awoudy », le président du Parti Démocratique Panafricain (PDP)., révèle les limites de l’appartenance du Togo à la Francophonie et les raisons que le pays a, en intégrant le Commonwealth.
Le livre comporte deux grandes parties comprenant chacune quatre (04) chapitres. La première partie est intitulée : « Le Togo : Un Etat Francophone post colonial aux bilans politique, économique, culturel mitigés » tandis que la seconde est : « L’adhésion au Commonwealth : Une exigence du monde contemporain ».

Selon l’auteur, la première partie revient sur les difficultés liées au développement du Togo qui vient de la colonisation, de la décolonisation et l’hégémonie des entreprises européennes et la seconde partie fait une étude comparée avec la zone anglophone pour montrer le dynamisme de cette zone.
Dans une autre partie de l’ouvrage , M. KAGBARA revient sur les avantages du Togo à l’adhésion de la communauté Commonwealth, qui est un vaste marché d’environ 1,5 milliard d’habitants pour le Togo
« En terme de valeurs également, c’est la promotion des droits de l’Homme, des droits de la femme et de la démocratie » a-t-il déclaré.

L’auteur Innocent Kagbara a un riche parcours professionnel. Directeur de Communication de l’IAEC-Lomé à partir de 2004, il devient administrateur en 2011 avant de se consacrer depuis 2017à ses projets personnels et à la politique. Le jeune homme d’affaires est aussi député à l’Assemblée nationale togolaise et l’actuel président du Parti Démocratique Panafricain (PDP).

Rappelons que, le Commonwealth est une organisation intergouvernementale composée de 56 États membres qui sont presque tous d’anciens territoires de l’Empire britannique. Le Togo fait désormais partie des pays membres du Commonwealth à l’issue de son 26è sommet (CHOGM) tenu les 24 et 25 juin 2022 à Kigali au Rwanda.

Sandrine Tchamie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *